A la découverte des activités et du patrimoine de la Haute Maurienne avec une approche « ecomobile »

Une Fête de la Montagne éco-mobile ? L’idée a séduit les deux villages d’Avrieux et Villarodin-Bourget, le village-station d’Aussois et la station de la Norma, situés dans la Vallée de la Haute-Maurienne ; ensemble, ils ont fait appel à Armand Portaz pour coordonner la mobilité vers et entre les sites et activités, nombreuses, qui seront proposées au public le dernier week-end de juin.

Si le train est un moyen rapide et idéal de rallier cette partie de la Vallée « Modane, dit-il, est assez bien desservie en TGV et TER », reste à imaginer la suite.

Armand a déjà prévu des VTT électriques (les 3 communes se situent dans un rayon de 5 kms), de l’auto-stop organisé, du co-voiturage, des taxis gratuits au départ des gares. Maurienne Tourisme relaiera l’événement et va mettre en ligne l’ensemble des activités de l’événement comme les moyens de s’y rendre.  L’objectif est aussi de permettre à ceux qui le souhaiteraient de passer le week-end sur place (accueil en refuge et en village) pour profiter d’un programme particulièrement étoffé.

Au menu, du sportif, du culturel, du convivial, le tout servi avec la mobilité douce

Il sera donc possible de découvrir à pied de la forêt de l’Orgère , une des plus haute d’Europe, située dans le Parc de la Vanoise ; de profiter d’un moment suspendu dans le parc accrobranche, de traverser la vallée en Tyrolienne  ou à pied  par le pont du diable, de randonner au pas de l’âne, de rejoindre en VTT électrique ou  en auto-stop organisé les forts de l’Esseillon et de rejoindre  par la via Ferrata du Diable,  le Fort Victor Emmanuel.

WP_20161022_15_22_41_Pro

Pour les curieux, à ne pas manquer un cycle de l’eau autour des barrages du plan d’amont et plan d’aval -avec la visite d’une usine à neige- ; du pastoralisme ; la visite d’une fabrique de bières locales , d’une coutellerie, etc. Sans oublier celle des  Eglises Baroques de Maurienne, et du Fort de la Redoute Marie-Thérèse.

Eglise-1

Le dimanche midi, un temps de rassemblement est prévu au Fort de Marie-Christine . Les organisateurs espèrent accueillir un maximum de participants, autour d’un repas notamment, histoire que tous ceux qui auront pédalé dans la Vallée, pris le train, joué l’entraide et la solidarité puissent se rencontrer et échanger leurs expériences. En somme une manière de récompenser tous ceux qui auront joué le jeu de l’éco-mobilité. Car elle est précieuse et doit être encouragée !

160704-15