La Fête de la Montagne passera par Gavarnie cette année

Cette année Gavarnie, site mondialement connu, classé au patrimoine mondial de l’Unesco s’apprête à fêter le centenaire de la mort de Célestin Passet (1845-1917), guide et compagnon de cordée du conte Henry Russel, pionnier de la conquête des Pyrénées. Christophe Fabre responsable des stations de Gavarnie et du Hautacam a décidé, en collaboration avec l’office du tourisme, d’inscrire cet événement dans le programme de la Fête de la Montagne.

crédit : Pierre Meyer / OT Gavarnie-Gèdre

 

Gavarnie affiche 500 à 700 000 visiteurs l’été, et pourtant : « Même les stations connues ont besoin de se faire voir. Nous ne pouvons pas passer à côté d’un événement national qui fait la promotion de la Montagne estivale, ce serait une faute de notre part », explique cet ancien champion de snowboard reconverti en promoteur zélé de son territoire. La Montagne estivale reste la 4eme destination touristique après la mer, la campagne et même la ville.

« C’est à nous qu’il incombe de changer notre image, et si les touristes ne viennent pas à nous, d’imaginer des moyens de les faire venir ».

crédit : Pierre Meyer / OT Gavarnie-Gèdre

La vallée des Gaves située entre Lourdes et Gavarnie, s’y emploie déjà en jouant la carte du cyclotourisme en partenariat avec la Maurienne, et celle prochainement de la spiritualité-nature avec Lourdes, (4e site de pèlerinage dans le monde). Pour Christophe Fabre, les sites connus ont un devoir d’exemplarité.  Directeur de l’Office de Tourisme de Gavarnie, Pierre Meyer renchérit : nous sommes une destination connue, mais notre office ne dispose que de moyens limités pour communiquer : son site, les réseaux sociaux, une base de données clients, et de l’huile de coude. Le programme de la manifestation prévue cette année dans la cadre de la Fête de la Montagne n’est pas encore bouclé. Marjolaine Payet, qui s’y attelle en ce moment, gère un dossier après l’autre, et conclut : «  Nous sommes une petite équipe. Mais l’avantage c’est qu’ici tout le monde se connaît, et il est facile de mobiliser les socio-professionnels qui officient sur la station ».

crédit : Pierre Meyer / OT Gavarnie-Gèdre

Retrouvez tout le programme sur le site de la Fête de la Montagne 2017