Bénévoles, le compte y est !

L’immense majorité des acteurs impliqués dans la Fête de la Montagne s’appuient sur un solide réseau de bénévoles pour organiser leurs évènements. Quelques chiffres sont éloquents : dans les Vosges, Marie Ringeisen, notre coordinatrice locale, comptabilise cette année 25 000 heures de bénévolat pour l’organisation de la 2e édition du Village des Sports de Nature (Vosges) où se regroupent « les comités sportifs de 40 disciplines ».

Jacky Mariotte, créateur de la Tram Jurassienne, qui a lieu depuis 29 ans à Champagnole (Haut-Jura), évoque le chiffre de  300 bénévoles « impliqués » avec parmi eux « plusieurs générations d’une même famille parfois. Les grands parents ont commencé, les enfants, les petits enfants les ont rejoint ».

Acteurs locaux, licenciés, professionnels ou amateurs, ceux qui participent bénévolement à la Fête de la Montagne le font toujours avec passion. « 80 bénévoles mobilisés » rien que pour  l’escalade, nous glisse Jérôme Bernier, président  du club Grimp’Amicale, co-organisateur de lEchappée Verte (Allier). « C’est motivant, on est là pour faire découvrir notre activité et nos sites, on est tous sur le pont ». Derrière ces grands élans se cachent aussi des initiatives individuelles toutes aussi belles.

A Saint-Claude (Jura), Eric inscrit depuis 4 ans une sortie canyon matinale au programme de la Fête de la Montagne et depuis 4 ans, il la propose gratuitement « pour permettre à d’autres publics de venir essayer ». Et de fait, c’est exactement ce qui se passe : « habituellement les gens qui font du canyoning connaissent un peu l’activité. J’ai remarqué que, en gratuit, c’est le contraire. Ils ne savent pas du tout à quoi s’attendre ». Un beau cadeau, en somme, que nous font tous ces bénévoles !