Les Pyrénées Audoises fêtent la Randonnée

Cette année, une Fête de la randonnée s’est glissée au  programme de la Fête de la Montagne, et son  esprit, gratuit, encadré, collectif et festif, nous a convaincu d’appeler les organisateurs pour en savoir plus. Sylvain Dossin, de la Communauté de Communes Pyrénées Audoises, lève le voile sur 10 mois de préparation à la bonne franquette.

Ce que les Pyrénées Audoises ont à offrir aux randonneurs se compte sur les doigts de la main mais tous les doigts : des sentiers peu fréquentés, tracés à l’origine pour relier les villages les uns aux autres, une série de marches adaptées à tous les publics (familiale, moyenne et sportive), encadrées par des professionnels et ponctuées d’animations, d’anecdotes, de moments festifs… notamment dans les villages traversés.

Si tracer un itinéraire n’est pas bien sorcier, lorsqu’il s’agit d’impliquer de nombreux acteurs locaux, du maire du village organisant la collation au club de randonnée local, de l’accompagnateur au naturaliste, pour offrir aux randonneurs de passage un moment audois dont ils se souviennent, cela demande plus de boulot.

Tous répondent pourtant présents, « c’est l’événement qui rassemble les marcheurs de la région, et ils sont nombreux chez nous ». Ca on n’en doutait pas. « On fait tout ça à petit budget avec un peu de défraiements et beaucoup de bonne volonté ». Oui c’est un peu ce qui nous avait semblé. En pays Audois, on cultive encore ces temps collectifs, manière de se connaître et de se reconnaître, qui font partie de la vie locale, et que les citadins ont perdu. On aime se retrouver, partager et faire la fête aussi ! Le samedi 24 juin, une cinquantaine de ces « bonnes volontés » seront présents pour accueillir le public. Bien sûr les locaux viennent en priorité, c’est un peu la fête des marcheurs du cru, et c’est tant mieux. Et puis quelques-uns arrivent de plus loin, et c’est toujours ca de pris, comme on dit. Les séduits reviendront. Ici on table sur 150 visiteurs, peut être plus. On verra bien. Le pays, lui, sera prêt à les recevoir.