N’en faites pas tout un fromage… ou plutôt si ! Guy Mollaret de la Coopérative Laitière des Arves

A l’occasion de la Fête de la Montagne 2017, le Syndicat Intercommunal des Vallées de l’Arvan et des Villards en Maurienne lève le voile sur une pratique ancestrale mais ô combien précieuse en invitant le public à une journée de découverte des Prairies Fleuries.

Celui qui en parle bien se nomme Guy Mollaret. Agriculteur de père et fil et de grand-père en petit fils, Guy Mollaret préside la Coopérative Laitière des Arves, principale fournisseur des fabricants de Beaufort locaux. Si le Beaufort a un caractère bien trempé, il le doit  à la qualité des pâturages où broutent les vaches l’été, mais aussi à celle du foin qui les nourrit l’hiver. Ce qui nous ramène aux fameuses prairies dont la composition florale va déterminer le goût du foin, donc du lait, donc du fromage : « Le secret d’une flore diversifiée est de respecter la nature », explique Guy Mollaret. « Il  ne faut pas faucher les prés avant que les fleurs soient à maturité, et parfois ressemer pour aider à  la composition fleuristique ».

Ce travail d’artiste, méconnu, est récompensé par un concours des Prairies Fleuries que Guy a été le premier à remporter en 2015.  S’il existe d’autres concours de ce type en France, le Syndicat Arvan-Villards est la seule intercommunale, à notre connaissance, à avoir eu l’idée d’inviter agriculteurs, apiculteurs, fabricants de fromage et autres acteurs locaux à rencontrer le public autour de quelques fleurs bien sur, mais aussi pas mal d’autres propositions à découvrir sur le site de la Fête de la Montagne !